Coucou

me voici pour vous parler de mes lectures d'Avril, je me suis rattrapée suite à mon mois sans lecture de Mars !!!

2 Bandes Dessinées, 5 romans et 1 livre chronqiue 

Avec un joli coup de coeur, 2 lectures qui confirment que j'adore la plume de ces 2 auteures et de jolies découvertes

Pictures

"Essenciel" Tomes 1 et 2 de Claire Thomas 

Tome 1 : l'âme et le Karma 

Vous vous posez des questions sur l'intuition, le karma et les chakras ?   Ce premier tome d'Essenciel - L'âme et le Karma a les réponses que vous cherchez ! Pour apprendre et comprendre, Claire Thomas, médium et spécialiste des vies antérieures, vous ouvre la voie vers la compréhension de ces concepts-clés, souvent galvaudés et rarement développés. Sous la forme d'une BD pleine d'humour dessinée par Filali, chaque thème de L'âme et le Karma est abordé de façon pédagogique et accessible à tous. Au travers d'histoires à lire comme une initiation, qui appellent à chaque fois à un approfondissement personnel ultérieur, tracez votre chemin vers l'éveil spirituel...   Un ouvrage à mettre avec bienveillance entre toutes les mains !

Tome 2 : A la découverte de Soi

 Voici la suite tant attendu du Tome 1 d’Essenciel ! Dans ce tome 2, vous allez explorer le corps, l’âme et l’esprit afin de mieux comprendre vos capacités et leur origine. Essenciel T2 : à la découverte de soi vous permettra de prendre soin de vous à l’intérieur comme à l’extérieur, mais aussi de voir le monde sous un angle différent ! Un nouvel univers s'offre désormais à vous. Au travers d'une BD simple, ludique et toujours drôle, Claire Thomas nous explique une fois encore des concepts spirituels qui permettront au lecteur d’être plus en accord avec lui-même.

 mon avis 

Une jolie découverte, certains thèmes m'ont plus plu/parlé que d'autres.  Pour ma part, certains concepts sont un peu difficiles à comprendre complètement. Le format BD est très agréable, vivement le tome 3. Merci à la blogueuse GoodieMood pour sa publication qui m'a permis de découvrir Claire Thomas et ses jolies BD.

 

"Ecoute la petite musique du clos des anges" de Ondine Khayat (éditions solar)
Fais confiance à la vie, Raphaëlle. Elle ne ferme jamais la porte sans en ouvrir une autre. Raphaëlle, artiste peintre à fleur de peau, a depuis longtemps rompu les liens avec un père qui l'a toujours rejetée. Lorsqu'elle apprend son décès, toutes ses blessures refont surface. À 39 ans, elle est rattrapée par son passé. Que faire du Clos des Anges, la magnifique demeure que son père lui a léguée à Giverny ? Doit-elle fuir ses souvenirs ou se confronter enfin à son enfance douloureuse ? Poussée par Fanny, son amie de toujours, et par Paul, le mystérieux jardinier du Clos des Anges, elle décide de s'installer dans la maison de son père et d'ouvrir ce lieu magique à d'autres personnes qui, comme elle, cherchent à réinventer leur vie. Pas à pas, Raphaëlle ose revisiter son enfance, s'ouvrir aux autres et faire vibrer en elle la petite musique de la vie...

Une histoire touchante qui nous apprend à accepter notre passé, à nous libérer des blessures de l'enfance et à faire l'expérience des liens qui guérissent.

mon avis 

Je l'ai tout simplement adoré ce roman. C'est beau, doux, humain.​ J'ai eu l'impressionL'héroïne a souffert, et l'on s'apaise en même temps qu'elle, au fil des pages. ​ de me balader dans la maison et les jardins de Claude Monet, que j'ai visité et adoré il y a 3 ans, tout le long du livre.​ L'héroïne a souffert, et l'on s'apaise en même temps qu'elle, au fil des pages. ​Un roman qui fait un bien fou.

 

"Un merci de trop" de Carène Ponte (éditions Pocket)

Sage et obéissante depuis le jour de sa naissance, Juliette a tour à tour été un bébé facile, une enfant modèle, une adolescente sans problèmes et une jeune fille rangée. À presque 30 ans, habituée à dire docilement oui à tout et effacée jusqu'à la transparence, elle ronronne dans la chaleur rassurante d'une vie sans remous d'assistante de gestion. Jusqu'à ce " merci " de trop, seule réponse qu'elle parvient à bafouiller après une énième humiliation professionnelle. Ouvrant brusquement les yeux sur le désert de son existence, Juliette décide de démissionner et d'enfin vivre ses rêves, au risque du désordre.
Et du désordre, il va y en avoir beaucoup...

mon avis

Un vrai bon livre feel good que j'ai beaucoup aimé. On s'attache à Juliette, on s'identifie même un peu à elle.​ J'ai énormément ri et j'ai adoré la fin, que je n'imaginais pas autrement.​ J'aime vraiment beaucoup la plume drôle et délicate de Carène Ponte. Vivement la prochaine sortie d' "Avec des Si et des Peut-Être" en version pocket que je me régale à nouveau.

  

"Mon amie la peur' de Meera Lee Patel (le livre de poche) 

Apprivoiser ses peurs et devenir soi

Nous vivons dans une société gouvernée par la performance, dans laquelle il est difficile d’avoir confiance en soi et de s’affirmer. Trop souvent, nos peurs deviennent des freins, des handicaps qui nous empêchent d’avancer. En s’appuyant sur son expérience personnelle, Meera Lee Patel nous invite à comprendre et à apprivoiser nos peurs, afin qu’elles deviennent nos alliées.

Récits, contes et citations magnifiquement illustrés nous conduisent à une plongée au cœur de nos émotions.

mon avis 

Une belle ode à la vie

Meera Lee Patel nous parle si bien de la peur, elle met des mots justes sur celle-ci, et grâce à elle, tout parait plus simple et léger. Les illustrations sont justes sublimes.​ J'avais beaucoup aimé "Tout commence ici", j'ai également adoré "Mon amie la peur"

 

 

"Gros n'est pas un gros mot" de Daria Marx et Eva Perez-Bello (Librio) 

Grossophobie (nom féminin) : ensemble des attitudes hostiles et discriminantes à l'égard des personnes en surpoids. Ce mot ne figure pas dans le dictionnaire, mais il désigne un phénomène réel et ordinaire. Chaque jour, les gros sont victimes de discriminations : si vous pesez 150 kilos, vous aurez du mal à trouver un travail (vous êtes présumé fainéant), à vous habiller (les magasins ne vendent pas de vêtements en taille 60), à vous soigner (il faudra dénicher un cabinet équipé pour vous prendre en charge, et la bienveillance n est pas toujours au rendez-vous), à prendre l'avion (peut-être devrez-vous réserver un second siège), à vous faire prescrire une contraception, mais aussi à avoir un bébé si l'envie vous en prend... Vous aurez du mal à vivre normalement. Nos préjugés sur les personnes grosses et les comportements qu'ils entraînent ont des conséquences parfois dramatiques. La grossophobie pollue toutes les sphères de la vie. Témoignages à l'appui, voici un tableau choquant et 100 % vrai de ce que vivent les gros, tout le temps, partout.

mon avis

 Un livre qui nous parle de la grossophobie. Un livre nécessaire, très bien construit et très bien écrit, j'ai appris des choses, d'autres m'ont meurtri, et d'autres n'ont fait que conforté mes ressentis et vécus​ ... J'espère que les choses changeront un jour, merci aux auteures pour cette belle chronique

 

"La vie qui m'attendait" de Julien Sandrel (Calmann Levy) 

« Ma petite Romane, on se connaît depuis longtemps, il faut que je vous dise : je vous ai vue sortir en larmes du bureau de ce pneumologue à Marseille. Pourquoi vous cachiez-vous sous une perruque rousse ? »
Romane, 39 ans, regarde avec incrédulité la vieille dame qui  vient de lui parler. Jamais Romane n’a mis les pieds à Marseille.Mais un élément l’intrigue, car il résonne étrangement avec un détail connu de Romane seule : sa véritable couleur de cheveux est un roux flamboyant, qu’elle déteste et masque depuis
l’adolescence sous un classique châtain.
Qui était à Marseille ?
Troublée par l’impression que ce mystère répond au vide qu’elle ressent depuis toujours, Romane décide de partir à la recherche de cette autre elle-même. En cheminant vers la vérité, elle se lance à corps perdu dans un étonnant voyage
entre rires et douleurs.

mon avis

Un livre remplit d'émotions avec une histoire magnifique et touchante. Les passages de Joseph m'ont bouleversé
Néanmoins, dans l'ensemble, j'ai été moins touchée que par le roman "la chambre des merveilles"

  

"De battre ma chamade" de Sophie Tal Men (le livre de poche)

En commençant son internat de médecine à Brest, Marie-Lou est très vite happée par le tumulte de l'hôpital. Un concentré d'humanité où les rencontres, les émotions, les disparitions aussi, font grandir, mûrir. Plus qu'un apprentissage, c'est une prise de conscience, sur soi et sur le monde. C'est là que bat le coeur de la vie.
Côté sentimental, les choses ne sont pas moins compliquées... Comment retenir l'instable et insaisissable Matthieu dans ses filets ? Lui qui a dû mettre la médecine entre parenthèses pour retrouver son père disparu ?
On retrouve l'énergie et la fraîcheur de l'auteur des Yeux couleur de pluie et de Entre mes doigts coule le sable dans ce roman du quotidien mouvementé de Marie-Lou et Matthieu. Un chassé-croisé amoureux sans répit, un portrait sans fard du monde hospitalier, des histoires d'amitié, beaucoup de résilience pour une vraie surprise.

mon avis

Quel bonheur de retrouver Marie-Lou et Matthieu . La plume de Sophie Tel Men est très belle, une nouvelle fois je suis conquise . Je suis triste d'avoir du quitter ces personnages, mais la fin est si belle. Je signe pour un 4ème roman.

 

DSCN1505

Bon 1er Mai à toutes et tous, & à bientôt